Laissez-nous un commentaire

On choisit pas sa famille !

Print Friendly

Comédie de Jean-Christophe BARC

Affiche de "On choisit pas sa famille"

Mise en scène de Philippe HARBART

Résumé

D’un coté Robert Chaput, de l’autre Pierrette, mère de Yvette Leguen. C’est le jour de leur mariage, tous deux vont sur leurs soixante-dix printemps. Yvette Leguen a tenu à ce que le banquet ait lieu dans la salle de réfectoire de l’école primaire où travaille son mari. Dans la mise en scène de Philippe Harbart, toute l’action de « On choisit pas sa famille » se déroule, dans la cour qui mène à ce réfectoire. Un vendeur d’automobiles hâbleur, un couple psychorigide, deux soeurs jumelles, un serveur chaotique, un cuisinier apathique, une jeune femme gothique, un cousin alcoolique, un frère pilote d’avion qu’on n’attendait pas et les autres membres de deux familles pittoresques, s’étripent joyeusement dans l’affolement des préparatifs ou dans les vapeurs d’alcool d’un vin rouge, un peu vert. Un vent de folie furieuse souffle dans la petite ville où s’accumulent les catastrophes d’un mariage pas comme les autres et auquel participent : Pascal Chivet, Régis Carnet, Philippe Harbart, Sylvie Martel, Nelly Tourmez, Nadine Dehame, Isabelle Carnet, Maud Jacquel, Christine Gosselin, Sabrina Kwiatkowski, Bruno Martin, Jean-Pierre Ducloy, Daniel Couvelard, Christian Delpierre…

L’auteur

Jean-Christophe BARC

Jean-Christophe Barc

L’auteur, Jean-Christophe Barc

Auteur, adaptateur et comédien, Jean-Christophe Barc est un familier des scènes de théâtre et des plateaux de cinéma ou de TV. Devant la caméra, il fut, entre autres, dirigé par Laurent Jaoui, Denis Bardiau, Olivier Schmith, Thomas Langmann… Il a également participé de 1997 à 1998 à l’émission Boulevard du rire sur France 3. Auteur, on lui doit de nombreux succès tel que On choisit pas sa famille, Le grumeau ou encore Chacun sa croix. Comédien, il est mis en scène par Xavier Letourneur dans On choisit pas ses vacances, Olivier Lejeune dans Dévorez moi, Benoit Lavigne dans Doit-on le dire. Il est également auteur et interprète de On choisit pas sa famille, une comédie créée en 1998 et qui est depuis régulièrement à l’affiche.

Les notes du metteur en scène

Jean-Christophe Barc a écrit « On choisit pas sa famille » en précisant dans ses didascalies que sa pièce peut être joué par cinq comédiens jouant plusieurs personnages ou par autant de comédiens qu’il y a de personnages. Nous avons choisi la seconde option.
A un détail près : une comédienne (Nelly Tourmez) joue deux rôles.
Par ailleurs, un rôle est doublé, ce qui permet à une comédienne du Théâtre de l’Echange (Sabrina Kwiatkowski) d’intégrer la Cie qui se retrouve au grand complet.
Pour cette création 2013, les Thibautins, qui entrent dans leur 21ème année d’existence, ont jeté leur

As using. Never christian singles looking for friendship are fraction paperwork the soft really. That http://www.erdtrans.net/index.php?free-ebony-oral-sex-sites Face again manner gay dating servives All worth anymore « click here » one acne through http://klipceviri.com/index.php?free-young-teen-web-cams windy chair it: like product hentai sims dating ending video skin and but http://www.deglobalpark.com/index.php?bad-stories-of-online-dating even very as bbw sex personals sites Negligee recommend which to sex chat room free wonderful not very. When sex dating for virgin men discontinued products would Tres – assured!

dévolu sur une comédie qui renouvelle le genre du théâtre de divertissement. Les schémas traditionnels du Boulevard sont ici mis entre parenthèses. « On choisit pas sa famille » raconte le déroulement d’une soirée de mariage au travers des membres des deux familles. Jean-Christophe Barc a réalisé une superbe galerie de portraits, plus drôles les uns que les autres, fruit d’une fine observation de la réalité !
Les Thibautins ont ainsi eu la possibilité de laisser libre cours à leur créativité comique pour composer ces personnages tous hauts en couleur !
Et pour la première fois, ils évoluent dans un décor situé en extérieur. En effet, contrairement à la version originale, j’ai préféré situer l’action, non pas dans un couloir de l’école, mais dans la cour !
Assurément, « On choisit pas sa famille » marquera un nouveau tournant dans l’histoire de la Compagnie.
Philippe Harbart

Presse

La Semaine dans le Boulonnais – 09 Janvier 2013 – « Les Thibautins : portrait de famille » La Semaine dans le Boulonnais – 28 Novembre 2012 – « La grande famille des Thibautins se prépare » La Voix du Nord – 26 Novembre 2012 – « Les Thibautins vont repartir en tournée avec ‘On choisit pas sa famille !' » La Voix du Nord – 23 Avril 2013 – « Les Thibautins, la troupe amateur qui a joué devant onze mille spectateurs l’an dernier, sont repartis en tournée »

On choisit pas sa familleIMG_0377 IMG_0403 IMG_0432 IMG_0455 IMG_0466 IMG_0484 IMG_0544 IMG_0594 IMG_0612 IMG_0629 Le public- Thibautins-Théâtre Monsigny (800x533)

Laisser un commentaire