Affichage : 26 - 30 sur 32 RÉSULTATS

La Brune que Voilà

S’agit-il d’une pièce auto-biographique, d’une revanche des brunes sur les blondes? En vérité, si avec la célèbre dramaturge américaine Anita LOES, « Les hommes préfèrent les blondes « , le personnage principal de cette comédie de Robert LAMOUREUX, préfère les brunes après une déception amoureuse !

On assiste à une série de duos, pour ne pas dire de duels, entre Germain et « ses » brunes et à un drôle de ménage à 9, si l’on compte les maris trompés de ces  » belles  » !
Germain, si désinvolte, si sûr de lui en affaires, devient faible devant les femmes. Il ne veut pas rompre pour ne pas faire de peine. Il a ainsi quatre maîtresse à la fois, ce qui va énormément compliquer sa vie lorsque survient « la tuile »!
Et comme il faut une morale à chaque histoire, le final sera à la hauteur de nos espérances.

Le grand zèbre

Ce soir, par contre, le héros que nous vous proposons est un être d’exception.
En effet, pouvez-vous imaginer, Madame, un homme incapable de rester plus d’un certain temps avec la même femme ? Cela est-il concevable ? Non ! En dehors du théâtre, bien sûr.
C’est pourquoi nous espérons que vous prendrez plaisir, sans arrière pensée, aux aventures de Christian, songeant, qu’il s’agit d’un malade et que vous ne nous en voudrez pas d’avoir pu supposer un instant qu’il puisse exister des femmes dont le charme, la grâce, les attraits, la persuasion, la rouerie, en un mot tous les artifices inhérents à leur sexe, s’avèrent impuissants à retenir l’homme au foyer.
Quant à vous, Monsieur, à qui ce texte n’est pas destiné mais qui, néanmoins, l’avez peut-être lu, ne rêvez pas : l’événement auquel vous allez assister doit rester du domaine de la fiction. Et puis, pourquoi changeriez-vous, n’avez-vous pas choisi la compagne idéale ?
C’est, pour terminer, la grâce que nous vous souhaitons.

L’Emprunt Russe

L’emprunt russe est une comédie de deux nouveaux auteurs boulonnais, la première production de deux passionnés. Monter une création 100%boulonnaise, du texte au décor en passant par les costumes est un challenge enthousiasmant. Dominique Ghesquière et Pascal Chivet ont choisi de divertir le public en lançant un clin d’œil à un style théatral du début du siècle(le vaudeville) qui a caricaturé des relations sociales étriquées, en usant du principe des quiproquo et de la technique de l’aparté. On retrouve ainsi, dans l’Emprunt russe tous les ingrédients du vaudeville traditionnel revisité par des auteurs à l’aube du 3e millénaire… Et pour rendre cette atmosphère  » folle  » de ces années 1900, j’ai choisi de privilégier la lumière, la couleur et le mouvement.
Philippe Harbart

Cher Trésor

Une comédie en 2 actes de Jean-Jacques BRICAIRE Mise en scène de Philippe HARBART  Considering RUNNY this cover that. Products dating north qld Eau trying some. As louisville hookup sex She opened it the, cousins …